CAP Travaux Forestiers

mardi 1er avril 2008
par  sorgueadmin
popularité : 16%

Cette formation réclame le goût du travail concret en plein air et le goût de la nature.

Architecture de la formation

Module d’enseignement général (7h/semaine) : français, mathématique, monde actuel, éducation physique et sportive, langue (anglais).

Module d’enseignement professionnel (17h/semaine) : Entreprise et vie professionnelle, base scientifique des techniques, techniques et pratiques forestières.

Module technique local : Aménagement et entretien de la ripisylve (forêts et berges de rivières)

Spécialité Sylviculture : Plantation, entretien, abattage...

Option langue obligatoire (1h30/semaine) : Anglais. Permet la poursuite d’étude. Les points supérieurs à la moyenne comptent pour l’obtention du diplôme.

Formation en milieu professionnel : 14 semaines de stage : ONF, syndicats mixtes, entrepreneurs de travaux forestiers, d’élagage...

Coopération internationale : Avec le Bénin pour quelques élèves volontaires.


Après le CAP :
Poursuite d’études : Bac Pro gestion et conduite de travaux forestiers.
Insertion professionnelle directe : Forestier, ouvrier forestier, entrepreneur forestier, agent territorial polyvalent. Les secteurs d’emplois locaux sont des entreprises mixtes de production agricole et forestière, des concessionnaires en matériel d’entretien, des paysagistes.
Des emplois plus typiques de la production forestières se trouve dans les grands massifs forestiers des Alpes, des Pyrénées et du Massif Central.