Projet Canal de L’Isle, des terminales GMNF

vendredi 27 mars 2015
popularité : 4%


Les élèves de la classe de terminale bac pro GMNF ont bénéficié de plusieurs ½ journées de formation sur les canaux d’irrigation et la biodiversité, dans le cadre du contrat de Canal qui réunit 5 Syndicat de canaux du Vaucluse (Canal mixte, Canal saint Julien, Canal du Cabedan-Neuf, Canal de L’Isle et Canal de Carpentras) et le Centre Méditerranéen pour l’Environnement.

Tout d’abord, Pascal Auzier et Coralie Buger ont présenté l’importance de l’irrigation pour l’agriculture locale, l’historique du développement des canaux. Nous avons détaillé le circuit de l’eau depuis la prise d’eau de Mérindol jusqu’aux filioles qui desservent les parcelles cultivées, l’irrigation gravitaire ou sous pression, et nous avons évoqué le matériel de distribution de l’eau aux plantes. Des vidéos ont illustré ces propos ainsi que le fonctionnement des Associations Syndicales Constituées d’Office (ASCO).

Ensuite, nous sommes allés sur le site du bassin du Reydet pour découvrir les ouvrages : réservoir, canal, station de pompage.
Sur place, plusieurs équipes ont été formées pour réaliser un dossier technique :
-  Prises de mesures pour faire un plan à l’échelle
-  Observations de la faune terrestre, traces…
-  Observations de la faune aquatique dans le canal d’amenée
-  Etude floristique, 4 quadrats de 1m2 ont été réalisés en cherchant en les placer dans des zones différentes.
-  Sécurisation des endroits à risque en prévision du chantier

Des documents préparés par le CME aidaient les élèves dans leur observations et notations.

En salle, les élèves ont mis au propre leur travail et rédigé un petit compte-rendu. Un groupe a dessiné le plan à l’échelle 1/500 et un autre groupe a construit une maquette pour expliquer le trajet de l’eau et positionner les différents ouvrages.

Le chantier s’est déroulé, en novembre sur 2 jours : débroussaillage, un peu d’abattage. Les conditions climatiques ont un peu compliqué la participation de tous …

Chaque groupe a présenté son activité, à l’oral, ce qui a permis à tous les élèves de prendre connaissance du travail des autres et d’avoir une vue d’ensemble du projet.

Pour finir, le lundi 5 janvier 2015, les groupes ont fait le bilan de l’action avec Pascal Auzier et Caroline du CME . Ce fut l’occasion de discuter en particulier de l’impact des réseaux de canaux d’irrigation sur la biodiversité. Les canaux d’irrigation font aujourd’hui partie de notre patrimoine historique et sont un élément fort de notre paysage.